Receipts

QUITTANCE.
[Rouen] 29 avril 1534.
NOUS, Dyenne de Poitiers, veufve de feu de bonne mémoire messre Loys de Brezé, en son vivant chevallier de l’ordre, conte de Mauleuvrier, baron du Becrespin & de Mauny, Bréval, Ennet & Nogent-le-Roy, grant séneschal, gouverneur & lieutenant général du Roy en son pais de Normendie, confessons avoir eu & receu de honnorable homme Nicolas de la Chesnaie, recepveur du domaine du Roy, nostre dict Sire, en la viconté de Rouen, la somme de deux cens quatre vingtz douze livres, dix huit solz, trois deniers tournois deubz au dict desfunct à cauze de ses gaiges de son dict office & estat de grant séneschal qui estoient de mil livres tournois par an à prendre sur ladicte recepte, & ce, pour avoir exercé ledict estat & office de grant séneschal depuis le jour & terme de Pasques nostre seigneur an Vc XXXI, VIIe jour d’avril includ, jusques au XXIIIe jour de juillet ensuivant ondict an Vc XXXI, jour du trespas dudict seigneur exclud, auquel temps sont cent sept jours, qui, au feur de liiij solzs, ix deniers de gaiges par jour, la raison desdicts mille livres par an, vallent ladicte somme de ijc iiijxx xii livres, xviij solz, iij deniers, de laquelle somme nous nous tenons pour contente & bien paiée, & en quictons & promectons aquicter le Roy, nostre dict seigneur, ledict recepveur & tous autres mesmes de tous les termes précédents. Pour tesmoing de ce nous avons signé la présente de nostre main, & faict sceller du scel de noz armes, le pénultième jour de avril, l’an de grace mil cinq cens trente quatre.

DIANNE DE POYTIERS.

QUITTANCE.
31 janvier, 1550-1551.
NOUS, Diane de Poytiers, duchesse de Vallentinoys & Dioys, contesse d’Albon & dame de Sainct Vallier, confessons avoir heu & receu des mains de Pelegrin Diesse, naguyères recepveur ordinaire des Lannes, la somme de quatorze cens livres tournois, pour en partie estre payée de cinq mil cinq cens livres tournois, à nous par le Roy donnez & ordonnés à prendre sur ledict Pelegrin Diesse & Jehan Diesse à présent recepveur desdictz Lannes, comme plus amplement est desclairé par ung mandat dudict seigneur Roy, donné à Bloys le… jour de ce présent moys, signé de la main d’icelluy Seigneur & de Me Cosme Clausse, secrétaire de ses finances; de laquelle somme XIIIIc livres, nous tenons comptantz & satisfaicts, & en avons quicté & quictons ledict Pelegrin Diesse & aultres; en tesmoing de quoy nous avons signé la présente de nostre main & à icelle faict mectre le scel de noz armes, le dernier jour de janvier l’an mil cinq cens cinquante.

DIANNE DE POYTIERS.

QUITTANCE.
31 janvier, 1550-1551.
NOUS, Diane de Poitiers, duchesse de Vallentinoys & Diois, contesse d’Albon & dame de St Vallier, confessons avoir heu & receu des mains de Jehan Diesse, à présent recepveur ordinaire dez Lannes, la somme de quatre mil cens livres tournois pour le parfaict & entier paiement de la somme de cinq mil cinq cens livres tournois, à nous par le Roy donnez & ordonnés à prandre sur ledit Jehan Diesse & Pelegrin Diesse, naguyères aussy recepveur desdictz Lannes, comme plus amplement est desclairé par le mandement dudict Sr, donné à Bloys le… jour de ce présent moys de janvier, signé de la main d’icelluy Sr & de Me Cosme Clausse, secrétaire de ses finances, de la quelle somme de IIIIm c, liv., nous tenons comptantz, & en avons quicté & quictons ledict Jehan Diesse & tous aultres; en tesmoing de quoy nous avons signé ces présentes de nostre main, & à icelle faict mectre le scel de nos armes, le dernier jour de janvier, l’an mil cinq cens cinquante.

DIANNE DE POYTIERS.

QUITTANCE.
Amboise 31 mars 1555-1556.
NOUS, Diane de Poytiers, duchesse de Vallentinoys, confessons avoir receu de monsr le conte du Bouchage, nostre cousin, & par les mains de Me Claude Maron, esleu par le Roy à Loches, deux adveuz en cayer de parchemin de la terre & seignorie du Desfais, l’un randu à feu messe Ymbert de Bathernay, chevalier de l’ordre du Roy, par feu Me Thomas Boyer, en son vivant seigr de Chenonceau, contenant quarante huict feilletz & demy de parchemin, signé dudict Boyer & seellé de ses armes, en datte du premier de mars l’an mil cinq cens & vingt; l’aultre rendu à nostre dict cousin par Anthoine Boyer, baron de St Ciergue, contenant cent quatre vingtz dix feilletz & demy de parchemin, signé dudict Boyer & seellé de ses armes, en datte du XV de décembre l’an mil Vc quarante cinq; & oultre avons receu de nostre dict cousin, par les mains dudict Maron, ung aultre adveu de la terre & seignorie de Colomyers, rendu à nostre dict cousin par ledict de St Ciergue, ledict jour, XVe de décembre, l’an mil Vc quarante cinq, signé de luy & seellé de ses armes; lesquelz adveuz ont esté renduz à la seignorie & chastellenye de Monthesor & lesquelz nostre dict cousin nous a prestez pour nous en ayder en noz affaires, & prometons les luy rendre à sa première requeste. En tesmoing de quoy nous avons signé la présente de nostre main.

A Amboise, le dernier jour de mars, l’an mil Ve cinquante cinq, avant Pasques.

DIANNE DE POYTIERS.