MONSIEUR DE SÉRÉ

A MONSIEUR LE RECEPVEUR DE (?) SÉRÉ,
CONSEILLIER DU ROY
ET SECRÉTAIRE DE SES FINANCES,
A PARIS.

Fontainebleau, 
22 septembre [1551.]
MONSr le recepveur,
vous scavés le commandement que le Roy vous feist dernièrement pour la fille de monsr de Curton, mon cousin, abbesse du Pont-aux-Dames, pour luy despecher lectres dudict Sr au supérieur de l’ordre de sa dicte abbaye; comme à ses fins on a faict dresser ung mémoyre par leur conseil de ce qui leur est nécessaire, à ceste cause je vous prye, tant que je puys, suyvant la vollanté dudict Sr, de leur dresser les dictes lectres & les bailler à ce porteur qui vous en sollicitera & y user de la meilleure dilligence que faire se pourra, & me ferés bien plaisir; priant Nostre Sr vous donner, monsr le recepveur, ce que désirés. 

A Fontainebleau, 
ce XXIIe jour de septembre.
Vostre bonne amye.
DIANNE DE POYTIERS.